Les Bleus ont poussivement entamé leur Coupe du Monde en venant à bout de vaillants Australiens grâce à des buts de Griezmann et Pogba (2-1). Au terme de cette performance médiocre, peu de joueurs sortent positivement du lot…

Lloris (6) : Il rentre bien dans son mondial en sortant une déviation malheureuse de Tolisso qui prenait le chemin des buts. Pris à contre-pied sur le pénalty australien.

Hernandez (5,5) : Il a été agressif d’entrée et n’a pas eu peur d’aller percuter, à la différence de certains de ses partenaires. Combattif comme à son habitude, il n’a pas tout réussi – et se fait surprendre au marquage sur une combinaison australienne sur coup-franc – mais il a répondu présent dans le combat.

Umtiti (3) : Les matchs passent, et Samuel Umtiti n’est toujours pas rassurant. Il n’a toujours pas, non plus, une complémentarité qui saute aux yeux avec Raphael Varane. Il concède surtout un pénalty inexplicable en levant les bras sur un centre australien. Le joueur du Barca a causé les 2 derniers pénaltys tricolores. Et dire qu’on le reprochait à un certain Laurent Koscielny… Doit rester solide dans sa tête en attendant une performance qui le rassurera.

Varane (5) : Il a bien fait le boulot qu’il a eu à faire, même si lui et son compère de charnière ne dégagent pas une impression de sérénité folles. A solidifier lors des matchs de poules suivants.

Pavard (5,5) : A l’image de Hernandez, il a plutôt réussi son baptême du feu en compétition officielle et s’est montré rassurant défensivement. Il a néanmoins été mis en difficulté par son vis-à-vis et a concédé trop de coups-francs.

Kanté (5) : Comme à son habitude, il a joué bas, et même peut-être un peu trop face à ce bloc regroupé. Pas de dépassement de fonction – sauf sur une percée en fin de match – mais une entrée en matière globalement satisfaisante.

Tolisso (4,5) : Tolisso a fait du Tolisso, avec un volume de jeu important et de la combativité. Du vice, aussi, comme lorsqu’il stoppe une dangereuse contre-attaque adverse par une faute flagrante. A tout de même connu de meilleures sorties en bleu et devra être meilleur pour conserver sa place. Remplacé par Blaise Matuidi.

Pogba (5,5) : On aurait aimé qu’il prenne davantage le jeu à son compte dans ce milieu à trois relayeurs, mais le mancunien a tenté des choses. Il a le mérite de marquer le but qui soulage tout un pays après un relai avec Giroud. Espérons un déclic et une montée en puissance lors des prochains matchs.

Dembélé (3,5) : C’était un des paris forts de Deschamps : malgré une préparation moyenne à l’image de sa saison, Dembele a été titularisé. Dans la lignée de ses matchs précédents, il n’a pas convaincu. Trop peu en vue et toujours aussi douteux dans certaines prises de décisions, Dembélé n’a pas marqué de points. Remplacé par Olivier Giroud, qui a immédiatement rappelé son importance en délivrant la passe décisive à Pogba sur le but de la victoire.

Griezmann (4) : On l’attendait après sa ridicule saga de la semaine, et il a déçu. S’il marque le pénalty, il n’a pas été loin d’être invisible dans le jeu. Remplacé par Nabil Fekir, qui a tenté beaucoup de choses… et en a beaucoup ratées.

Mbappé (4) : On attendait davantage du joueur du PSG. Percutant comme à son habitude, il en a parfois trop fait et a pu réaliser les mauvais choix, comme en fin de match lorsqu’il ignore Giroud sur son centre dans l’axe alors que le gardien est loin de son but. Doit faire mieux.