Le sélectionneur des Three Lions Gareth Southgate a tout mis en oeuvre avant la compétition pour redorer le blason de l’équipe nationale anglaise, en difficulté dans les grandes compétitions depuis de nombreuses années. On apprend même grâce au Wall Street Journal que le coach anglais s’est inspiré de la NBA sur certaines phases de jeu !

Si l’Angleterre est en mesure de jouer sa place en demi-finale de la Coupe du Monde contre la Suède, c’est en partie grâce aux phases arrêtées (corners et coup-francs), où les Anglais ont été ultra-réalistes depuis le début de la compétition. Tout cela n’est pas le fruit du hasard : on sait maintenant que c’est grâce à un périple de leur coach outre-atlantique que les tactiques anglaises sur ces phases de jeu sont nées !

Il y a quelques mois, Gareth Southgate était en effet de passage aux Etats-Unis pour assister au Super Bowl dans le Minnesota… mais aussi pour voir le match entre les New Orleans Pelicans et les Minnesota Timberwolves. L’ancien joueur de Southampton souhaitait être décisif sur les coups de pieds arrêtés pour la Coupe du Monde, il a donc observé comment les équipes NBA créaient de l’espace autour du panier. Il a interrogé ses accompagnateurs pour en savoir plus sur le sujet et pour ainsi être capable d’adapter ces systèmes aux phases de jeu qu’il souhaitait améliorer.

Les phases de jeu spécifiques au basket comme le pick-and-roll et les écrans sont en fait très similaires avec le football pour créer de l’espace autour du panier ou autour du but. Prenons en exemple le but de John Stones face au Panama :

1 – Démarrage de Stones à l’extérieur de la surface grâce à un écran de Young sur le défenseur panaméen

2 & 3 – Henderson et Sterling font des appels opposés pour emmener leurs défenseurs et ainsi créer de l’espace au centre de la surface

4 – Le corner est frappé juste au dessus du premier bloc de saut pour atterrir au point de penalty

5 – Stones se démarque des défenseurs adverses et se retrouve seul pour mettre sa tête. But !

Des combinaisons comme ça, Gareth Southgate en a à revendre. Il n’a « pas arrêté » de poser des questions durant le match de NBA auquel il a assisté, notamment sur les écrans loin du ballon et le mouvement permanent :

« Notre style de jeu nous permet d’obtenir des corners et des coup-francs. Si nous pouvons punir les équipes adverses comme cela, il ne faut pas s’en priver » – Gareth Southgate

La curiosité du coach anglais a payé, à tel point que les coups de pieds arrêtés se sont révélés être la force principale de l’Angleterre lors du mondial, leur permettant d’atteindre une demi-finale de coupe du monde pour la première fois depuis 1990.

Les Three Lions, qui ont encore marqué deux buts de la tête dont un sur corner lors de leur quart de finale face à la Suède, voudront encore s’appuyer sur cette force face aux Croates. Au bout, il y aura peut-être la première finale de coupe du monde pour les Anglais depuis 52 ans…